Une maison en provence

Photo n° -

« La Provence dissimule ses mystères derrière leur évidence », écrit Jean Giono. Peter Mayle consacre à la région bénie des dieux un livre en 1989, que Ridley Scott adapte au cinéma en 2006. Il n’en faut pas plus pour que les Anglo-Saxons aient envie de fouler son pavé, à l’instar des Européens du Nord et des Français en quête d’authenticité, de calme et de soleil.

​Le Luberon couvre un territoire allant de l’Isle-sur-la-Sorgue, la Venise Provençale réputée pour son village international des antiquaires, jusqu’au Pays d’Apt, contrefort de la chaîne des Alpes. « Le Luberon est mondialement connu pour la beauté de ses paysages préservés et son Parc Naturel Régional à l’abri du Mistral. Cette vallée et ses coteaux sont principalement plantés de vignes et offrent de nombreux domaines à la venteLes clients recherchent un certain art de vivre dans le Luberon où se conjuguent authenticité, culture et histoire. Seule exigence originelle : la proximité d’un aéroport.

Plus axées sur la résidence secondaire, les Alpilles séduisent des clients anglais, suisses, belges, américains et hexagonaux, attirés par les fermes en pierre, les mas rénovés ou les bastides provençales autour de 2 M €.  A l’exception des amateurs avertis, la plupart visite autant les Alpilles que le Luberon. C’est ensuite le bien qui fait la différence… son caractère historique et sa rénovation. A noter un intérêt marqué pour le très charmant village de Lourmarin dans le Sud Luberon, sis à seulement 40 mn d’Aix. 

« Le Comtat Venaissin réunit, également, des adeptes », commente Michel Veyrier de Demeures du Grand Sud. Il décline les paysages naturels et verdoyants entre les Dentelles de Montmirail, le Ventoux et les Monts du Vaucluse. Moins médiatisé que les Alpilles, le Luberon et l’Uzège, le secteur abrite des villages vivants toute l’année, une vie culturelle et sociale riche à proximité d’Avignon, d’Orange et de L’Isle-sur-la-Sorgue et des autoroutes A7 et A9. Les acquéreurs se répartissent entre résidents principaux, en poste dans l’agro-alimentaire et les entreprises logistiques de l’axe rhodanien, et secondaires, originaires de l’axe Lille-Paris-Lyon, mus par la qualité du cadre, la passion du vélo et le goût pour les activités de pleine nature. La majorité investit entre 800.000 €, la somme demandée en échange d’une maison de 250 m² avec piscine et pool-house, et 1,6 M €, 500 m² habitables, des dépendances et de belles prestations sur un terrain de 8000 m² à 3 ha. Le Piémont du Ventoux - Beaumes-de-Venise, Caromb, Bédoin et Saint-Didier - se porte bien, à l’instar des Dentelles de Montmirail - Gigondas, Sablet et La Roque-Alric - Autant d’adresses inférieures de 20-30 % par rapport aux Alpilles et au Luberon.

Image title

Nos dernières propriétés